J'ai découvert ce livre lors du Festival du livre jeunesse de Rouen, je crois...ou en flânant en librairie, je ne sais plus trop... Mais, cela faisait quelques temps que j'avais envie de le lire, alors, je me suis lancée et l'ai emené en vacances.

Swing à Berlin, ça raconte quoi?

Ce livre parle de jazz, du nazisme, de l'utilisation de la musique par le régime nazi à des fins de propagande.
Le nazisme avait condamné le jazz, qu'il qualifiait de "musique dégénérée" ou "musique de nègre". Le régime, pour remotiver les troupes allemandes mais aussi le peuple allemand, décide de créer un style de musique spécifique : une "musique de danse accentuée rythmiquement", en bref du jazz..mais attention, du jazz nazi valorisant les thèses aryennes. Pour mener à bien ce projet, le ministre de la propagande, Joseph Goebbels, fait appel à un vieux pianiste de jazz, Wilhelm Dussander, en retraite forcée depuis l'arrestation, en 1936, des membres juifs de son groupe. Dussander ne se mèle pas de politique, mais là, il n'a pas d'autre choix que d'obéir. Il doit créer un groupe de jazz, ou plutôt de "musique de danse accentuée rythmiquement".
Wilhelm Dussander traverse donc l'Allemagne, accompagné de Müller, un représentant du régime, pour choisir parmi tous les conservatoires et académies de musique du pays, les membres de son groupe. Malgré des difficultés, Dussander parvient à créer un quator composé de Ruppert, de Lübeck, au piano, Max, de Schwerin, au saxo, Hermann à la contrebasse et Thomas à la batterie, tous les deux de Berlin.
Dussander va devoir leur apprendre à jouer du jazz mais surtout créer un vrai groupe, soudé, malgré les différences.
On suit ce quator dans son apprentissage de la musique, du swing et du jazz, l'amitié mais aussi une prise de conscience face à la politique et au régime.

Ce que j'en ai pensé

J'ai dévoré Swing à Berlin, qui se lit très bien. J'ai trouvé très intéressante cette approche de la propagande du régime nazi par le biais de la musique, qui n'est pas forcément la plus connue. En outre, à la fin de l'ouvrage, l'auteur nous propose un petit dossier sur l'histoire de son livre: comment en a-t-il eu l'idée, ses sources, etc.
Je le conseille à tous: amoureux de la musique, de l'Histoire ou des histoires, ceux qui ont aussi envie de s'évader par la lecture...

Bonne lecture!